Les masques de protection sont-ils efficaces ?

 Au sommaire de cette page :        


  • Derniers articles sur les effets des masques faciaux
  • Info de dernière minute sur les dangers du masque
  • Documents à télécharger (conclusions des études) 
  • Vidéos sur les masques et revue du Prof. D. Rancourt
  • Conclusions de cette revue scientifique / masques 
  • Conclusions de 9 études cliniques sur les masques
  • Ce qui est écrit sur les boites de masques

  • Vidéos sur les dangers (nocivité) du port du masque
  • Actions en justice face à l'obligation des masques
  • Autres articles sur les effets du port du masque
  • Manifestations contre le masque et les mesures
  • Chanson et humour sur le masque obligatoire
  • A propos de la 2ème vague et du confinement

DERNIERS ARTICLES ET VIDEOS SUR LES MASQUES (NOVEMBRE)

 -----------------------------------------------------------------------------------------

Vous savez que ce mensonge sur les masques va s'effondrer  (vidéo du Dr. Merritt, médecin spécialiste des masques) 

 

Voici enfin l'étude danoise qu'aucune revue ne voulait publier via @silvano_trotta : elle porte sur 6000 personnes, 3000 avec masque, 3000 sans. Aucune différence notable sur le Covid mais augmentation des infections dans le groupe avec masques ! Voici un article pour mieux comprendre cette étude (en français, par Jean-Dominique Michel).

 

La privation d'oxygène provoque des dommages neurologiques irréversibles (article d'une neurologue allemande qui met en garde contre le port du masque) : "les cellules nerveuses perdues, suite au manque d'oxygénation avec le port du masque, ne seront plus régénérées ! Ce qui est perdu est perdu. Je ne porte pas de masque, j'ai besoin de mon cerveau pour réfléchir. Je veux avoir les idées claires quand je m'occupe de mes patients, et ne pas être anesthésiée au dioxyde de carbone."

 

Pour en finir avec le masque pour nos enfants ! 30 médecins témoignent en vidéo (Dr RAMPAL-ROCHER, chirurgien, Dr GRAS-LE GUE, médecin, Dr GILLLET, chef adjoint de Service d'urgence, Dr DESCOTES-GENON, infectiologue, Dr GERVAIX, chef de service d'urgences pédiatriques, Dr RAOULT, infectiologue, Dr RICARD HIBERT, médecin pédiatre, Dr FOUCHÉ, anesthésiste réanimateur, Dr GUÉRIN, immunologiste, Dr HENRION-CAUDE, généticienne, Dr DELFINI, orthophoniste, Dr DESUTER, laryngologue, Dr BRIHAYE, médecin ORL, Dr THOMAS, chirurgien dentiste, Dr NGUYEN, coordinateur médical, Dr R. DELÉPINE, médecin, Dr COHEN, pédiatre, Dr N. DELÉPINE, pédiatre cancérologue, Dr GRAND, docteure en pharmacie, Dr DE SOYRES, médecin réanimateur, Dr BELLIER, pneumologue, Dr WONNER, médecin psychiatre, Dr BUZYN, médecin et Ministre de la santé, Dr TOUBIANA, médecin chercheur et directeur de IRSAN, Dr GILBERT, médecin, Dr ENGERER, médecin généraliste, Dr TROTTA, Médecin radiologue homéopathe, Dr PERRONNE, infectiologue, Dr SCHIFFMANN, médecin, Dr anonyme, médecin)

 

Les masques : une supercherie scientifique (article récent sur les masques de la revue Néosanté) mais les scientifiques indépendants ont toujours été clairs sur le sujet, voir ci-dessous.

 

 

"Ce produit ne fournira aucune protection contre le COVID-19 "  (sur les boites de masques, cf. photos plus bas)

Danger des masques (vidéo de 3mn)

 

Regardez cette vidéo ("L'usage des masques est dangereux").  Elle montre, par la mesure d'un détecteur de gaz, les dangers du masque par des niveaux de Formaldéhyde et de Toluène supérieurs à ceux tolérés en entreprise !!


Texte associé à cette vidéo (extraits) : Est-ce que la population n'est pas en train de se suicider collectivement avec un poison lent ? (...) Des réactions biochimiques se produisent dans les poumons avec le frein du masque, lors de l'inspiration et de l'expiration. Dans une atmosphère plus humide et davantage chargée en carbone, des composés tels que le formaldéhyde et autres COV apparaissent. Les seuils critiques sont dépassés en une dizaine de secondes. Masquer la population aujourd'hui est non seulement anxiogène mais aussi porteur de risques sanitaires à long terme.

 

 

 


Documents à télécharger (études sur les masques)


Télécharger
Article PDF du Prof. Rancourt
Masks dont work.pdf
Document Adobe Acrobat 317.3 KB
Télécharger
Conclusions traduites (PNG)
Revue masques 200 new.png
Format d'image Portable Network 615.4 KB
Télécharger
Conclusions études cliniques
Etudes masques.pdf
Document Adobe Acrobat 58.7 KB

 

Et pour ceux qui pensent que le masque va quand même protéger les autres, regardez ci-dessus les résultats des 11 études cliniques, et également la revue des études scientifiques sur les masques du Prof. Denis Rancourt. La conclusion est qu'aucune de ces études depuis 10 ans ne prouve l'efficacité des masques face à un virus. 4ème vidéo : L'interview de ce chercheur (fausse pandémie).  En cas de nouvelle censure  >>  Lien de la vidéo sur ThéoVox


Vidéos sur les masques et le coronavirus



Vidéos de gauche à droite : Un chercheur, un chirurgien et une microbiologiste remettent en question le port généralisé du masque.



Au centre, le Dr Eric LORIDAN, chirurgien français, vous propose sa vision du port du masque en bloc opératoire. Il est clair que le port du masque : (1) ne protège que des projections de fluides corporels. (2) ne protège ni des bactéries, ni des virus en suspension dans l'air. (3) repose sur un protocole strict qui n'est pas respecté par le grand public, d'où les risques pour la santé. (4) est déconseillé en dehors du bloc opératoire. Miroir Bitchute en cas de censure.

 

Le masque n'aurait jamais dû sortir des blocs opératoires. A la base son rôle est de bloquer des crachats bactériens dans des plaies ouvertes. Il n'a jamais été question de filtrer des virus. Et même en bloc opératoire c'est un dogme. Car le masque a été conçu pour filtrer les bactéries et non pas les virus, bien trop petits. (...) c'est un pionnier de la chirurgie cardiaque qui dit cela. Voir les propos du Dr Steven Gundry.

 


L'INFORMATION DÉVOILÉE (à faire circuler !)

Masques, tests, vaccins, prévention, actions et recours...

Cette compilation de faits sourcés reprend autant que possible des propos de médecin et d’experts relayés par les grands médias.

 

 

 

 

 

 

Télécharger
Masques, tests, vaccins, prévention, actions et recours...
L'information dévoilée.pdf
Document Adobe Acrobat 746.9 KB

Conclusions de la revue du Dr Rancourt (traduction française)


Références de la revue scientifique sur les masques du Prof. Denis Rancourt, PhD (review de la méta-étude)

Etudes cliniques randomisées sur les masques


Pour aller plus loin, voici les conclusions d'études cliniques randomisées montrant l’inutilité, même la nocivité, des masques (extrait du recours juridique de Ema Krusi contre le port du masque obligatoire à Genève).

 

Xiao, J et al. (2020) « Mesures non pharmaceutiques en cas de pandémie de grippe dans des contextes autres que ceux des soins de santé – Mesures de protection personnelle et Environnementale », Emerg Infect Dis. 5 mai 2020;26(5):967-975 : «  les résultats des essais contrôlés randomisés de ces mesures de protection (hygiène des mains et masques faciaux) n’ont pas permis de conclure à un effet substantiel sur la transmission de la grippe confirmée en laboratoire. De même, nous avons trouvé des preuves limitées de l’efficacité d’une meilleure hygiène et d’un meilleur nettoyage de l’environnement ». Lien vers cette étude (masques)

 

– Rancourt, DG (2020) « Les masques ne marchent pas : un examen de la science en rapport avec la politique sociale autour de la COVID-19 », ResearchGate, 11 avril 2020 (review). Lien vers cette étude (masques)

 

– Long, Y et al (2020) « Efficacité des respirateurs N95 par rapport aux masques chirurgicaux contre la grippe : une revue systématique et une méta-analyse », J Evid Based Med. 2020 ; 1 – 9 : « Aucune différence statistiquement significative n’a été constatée dans la prévention de la grippe confirmée en laboratoire, des infections virales respiratoires confirmées en laboratoire, des infections respiratoires confirmées en laboratoire et des maladies de type grippal en utilisant des respirateurs N95 et des masques chirurgicaux.  ». Lien vers cette étude (masques)

 

– Bartoszko, JJ et al (2020) « Masques médicaux vs respirateurs N95 pour prévenir la COVID19 chez les travailleurs de la santé : une revue systématique et une méta-analyse des essais Randomisés », Influenza Other Respir Viruses, 2020;14(4):365-373 : « Par rapport aux respirateurs N︎95 ︎, l’utilisation de masques médicaux n’a pas augmenté les infections respiratoires virales confirmées en laboratoire (y compris les coronavirus) ou les maladies respiratoires cliniques ». Lien vers cette étude (masques)

 

– Radonovich, LJ et autres (2019) « Respirateurs N95 vs masques médicaux pour la prévention de la grippe chez le personnel de santé : Un essai clinique randomisé », JAMA. 2019 ; 322(9) : 824 833 : « Parmi le personnel de santé ambulatoire, les respirateurs N95 par rapport aux masques médicaux tels que portés par les participants à cet essai n’ont entraîné aucune différence significative dans l’incidence de la grippe confirmée en laboratoire ». Lien vers cette étude (masques)

 

– Offeddu, V et al (2017) « Efficacité des masques et des respirateurs contre les infections respiratoires chez les travailleurs de la santé : Un examen systématique et méta- analyse », Clinical Infectious Diseases, Volume 65, Issue 11, 1er Décembre 2017, Pages 1934-1942 : « L’évaluation auto-déclarée des résultats cliniques était sujette à des biais. La preuve d’un effet protecteur des masques ou des respirateurs contre une infection respiratoire vérifiée ︎IRM︎ n’était pas statistiquement significative ». Lien vers cette étude

 

– Smith, JD et al (2016) « Efficacité des respirateurs N95 par rapport aux masques chirurgicaux dans la protection des travailleurs de la santé contre les infections respiratoires aiguës : revue systématique et méta-analyse », CMAJ, Mar 2016, cmaj.150835 : « Nous avons identifié 6 études cliniques … Dans la méta-analyse des études cliniques, nous n’avons pas trouvé de différence significative entre les respirateurs N︎︎95 et les masques chirurgicaux en ce qui concerne le risque associé ︎(a)︎ d’infection respiratoire confirmée en laboratoire, (︎b)︎ de maladie de type grippal, ou (︎c)︎ d’absentéisme au travail déclaré ». Lien vers cette étude (masques)

 

– Bin-Reza, F et al (2012) « L’utilisation de masques et de respirateurs pour prévenir la transmission de la grippe : une revue systématique des preuves scientifiques », Influenza and Other Respiratory Viruses 6(4), 257-267 : « Il y a eu 17 études admissibles. … Aucune de ces études n’a établi de relation concluante entre l’utilisation de masques et de respirateurs et la protection contre l’infection grippale ». Lien vers cette étude (masques)

 

– Cowling, B et al (2010) « Masques faciaux pour prévenir la transmission du virus de la grippe : une étude systématique », Epidemiology and Infection, 138(4), 449-456: « Aucune des études examinées n’a démontré un bénéfice du port d’un masque, que ce soit dans le cadre du travail de santé ou dans la communauté membres des ménages (H). Voir les tableaux récapitulatifs ». Lien vers cette étude

 

– Jacobs, JL et autres (2009) « Utilisation de masques chirurgicaux pour réduire l’incidence du rhume chez les professionnels de la santé (HCW) au Japon : Un essai contrôlé randomisé », American Journal of Infection Control, Volume 37, Issue 5, 417 – 419 : « Les travailleurs de la santé masqués N︎︎95 étaient significativement plus susceptibles d’avoir des maux de tête. Il n’a pas été démontré que l’utilisation de masques faciaux chez les HCW présentait des avantages en termes de symptômes du rhume ou de prise de froid ». Lien vers cette étude (masques)

 

– Dr Pascal Sacré, diplômé en médecine en Belgique depuis 1995, a entamé une spécialité en anesthésie réanimation en 1997, terminée en 2002 et complétée par une spécialisation en soins intensifs en 2003. Il travaille en milieu hospitalier depuis cette date.
 Pour ce praticien, l’air, une fois expiré, est réchauffé, humidifié et chargé de CO︎, devient un milieu de culture parfait pour les agents infectieux (bactéries, champignons, virus). Des études ont montré que la porosité (trous microscopiques) des masques permet aux germes expirés de s’accumuler sur leur face externe. Non seulement l’individu réinspire le CO2, mais en plus, en touchant tout le temps le masque (geste inévitable), les germes se diffusentLien vers cet article (au plus près de la vérité 2/5 : les masques)

 

 

Ecrit sur les boites de masques...


This product will not provide any protection against COVID-19 (CORONAVIRUS) or other viruses or contaminants  : 

Ce produit ne fournira aucune protection contre le COVID-19 (CORONAVIRUS) ou d'autres virus ou contaminants....


Vidéos sur les dangers des masques


Conclusion de la vidéo du centre : les masques sont dangereux par manque d'oxygène 


Retrouvez la première vidéo ci-dessous et bien d'autres sur la page : uneparia.wordpress.com


et la censure continue...


Actions en justice face à l'obligation des masques


Manifestations contre le masque imposé et les mesures


Août 2020 : manifestations massives contre le masque obligatoire. Ci-dessous : Berlin, Londres, Montréal >> à Genève le 12 septembre


Autres articles sur le port du masque


Sources de la 2ème vidéo : haut de page, au centre (La vérité sur les masques) :

Voici la section des références de cette vidéo très pertinente (onglet PLUS de la page youtube) : "Les masques ne protègent pas du coronavirus, mais ils propagent très bien le virus de la peur et de la soumission! Ne nous laissons pas faire et enlevons nos masques. De nombreuses études scientifiques et médicales prouvent l’inefficacité des masques, voici une sélection de ressources":

Et d'autres études sur les masques : 

Chanson et humour sur le port du masque obligatoire



2ème vague et confinement



Page sur les études d'efficacité de protection des masques face au coronavirus (COVID19) : 
revue scientifique du Professeur Denis Rancourt et études cliniques randomisées