· 

Appel d'Arthur Firstenberg sur la 5G et les téléphones portables


EN 1996, L'INDUSTRIE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS a commencé à mettre en œuvre son projet d'équiper d' un téléphone portable chaque homme, femme et enfant sur Terre. Le résultat, vingt-quatre ans plus tard, est l'extinction imminente de toute vie. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, chaque personne sur Terre est une source ouverte de rayonnement micro-ondes. L'abeille à miel dans la bannière ci-dessus ne peut plus y échapper.

 

ECHOEarth vous invite à vous joindre à nous, en son nom, et au nom de toutes les autres créatures, pour résilier votre abonnement de téléphone portable et devenir libre de téléphone portable. La 5G se répand comme une mauvaise herbe et les satellites de SpaceX perturbent la source même de la vie. Nous sommes presque à court de temps.

 

ECHOEarth est une organisation de personnes qui ne possèdent pas de téléphones portables et dont la mission est de mettre fin à la cause première qui étouffe tout être vivant : le réseau sans fil. Notre nouveau site internet comporte une déclaration de mission et une page de signature. Nous vous demandons seulement votre nom, votre pays et votre adresse électronique. Aucune de ces informations ne sera publiée ou partagée ; nous en avons besoin seulement pour connaître le nombre de personnes qui participent à cette campagne.

 

Nous demandons au plus grand nombre de personnes possible d'aider au lancement de cette campagne en résiliant leurs abonnements de téléphonie mobile au plus tard le 20-21 juin 2020, c'est-à-dire avant le solstice.

 

« Si ce n'est pas maintenant, quand ? Si ce n'est pas moi, qui ? » Cela commence par nous. Rejoignez-nous.

 

LA PANDÉMIE A COMMENCÉ AVEC LA 5G

 

Ironiquement, la crainte de répéter le désastre de la grippe espagnole de 1918 est bien fondée. Mais le monde a peur de la mauvaise chose. L'année 1918 a marqué l'avènement de deux choses : un nouveau virus et une nouvelle technologie. C'est la technologie (les ondes radio), et non le virus, qui a tué 50 millions de personnes. Et c'est cette même technologie (les ondes radio) qui est à la base de la pandémie actuelle. Cent ans plus tard, le monde a toujours la tête dans le sable. Les quarantaines n'ont protégé personne en 1918. Les masques, les désinfectants, la distanciation sociale et les quarantaines n'ont protégé personne en 2020 et ne protégeront personne contre ce qui est à venir.

 

Cette pandémie a commencé avec la 5G, quel que soit l'endroit où elle a été déployée.

 

« La 5G a été mise en service ici il y a deux jours », a écrit Gudrun, de Washington, le 8 décembre. « Dès qu'elle a fonctionné, j'ai commencé à entendre un bourdonnement à basse fréquence dans le crâne. Lorsque j'ai visité l'Allemagne cet été, j'ai entendu exactement le même signal et il était constant. Je pouvais le remarquer dans le silence de la nuit. J'étais soulagé de revenir à Seattle sans l'entendre, jusqu'à présent ».

 

« Je vis dans un immeuble très haut avec 12 antennes de téléphonie mobile actuellement sur mon toit », a écrit Lilia d'Angleterre le 14 janvier. « Au cours de l'année dernière, ma santé a commencé à être affectée, avec des douleurs dans les os, l'estomac et la poitrine, des douleurs cardiaques et des douleurs au plexus solaire. J'ai des calcifications aux ongles d'orteils, on m'a diagnostiqué des anomalies des cellules sanguines qui ont causé de l'anémie et de l'arythmie cardiaque. J'ai également beaucoup grossi sans raison ».

 

« AT&T vient d'installer sa 5G », a écrit Gwen depuis le Mont Shasta, en Californie, le 26 janvier. « J'ai maintenant de graves vertiges et des douleurs à la tête, des troubles auditifs et les yeux douloureux. Mon voisin a la même chose. »